Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Notre rubrique "Afrique en marche":

par Akodien 7 Juin 2007, 10:12 Nouvelles du jour

 Kenya : Une conférence internationale sur les femmes et le sida

Akodians-254.jpg NAIROBI -- Le Kenya va abriter la première conférence internationale sur les femmes et le sida le mois prochain pour susciter des réponses urgentes à la forte croissance des taux d'infection du virus du sida parmi les femmes et les jeunes filles dans toutes les régions du monde, ont déclaré mercredi les organisateurs. Du 4 au 7 juillet, le Sommet international des femmes sur la direction des femmes et le sida rassemblera plus de 1.500 personnes, allant des hommes politiques, des célébrités et des dirigeants au personnel de santé des communautés et aux activistes anti-sida, selon un communiqué du comité d'organisation du sommet. "Le sommet mondial des femmes cherche à aborder l'impact du sida sur les femmes et les jeunes filles, des questions telles que la pauvreté, la violence contre les femmes, les droits des enfants et l'accès à la prise de décision et aux ressources", indique le communiqué. Cet événement est organisé par le World YWCA, une des plus grandes organisations de femmes dans le monde, qui a fait de la lutte anti-sida la priorité de son travail avec plus de 25 millions de femmes et de jeunes filles dans 125 pays.

- - -

L'envoyé de l'UA salue les développements positifs dans les relations avec un groupe rebelle de Darfour

ADDIS ABEBA -- L'envoyé spécial de l'Union africaine (UA) pour le Darfour, Salim Ahmed Salim, a salué mercredi la réunion de dimanche dernier entre l'UA et le Mouvement pour la justice et l'égalité (JEM), un des principaux groupes rebelles dans la région du Darfour au Soudan. La réunion a eu lieu entre une délégation de la mission conjointe des envoyés spéciaux UA-ONU pour le Darfour et le président du JEM, Khalil Ibrahim. Dans un communiqué publié par le siège de l'UA, M. Salim, ancien secrétaire général de l'ancienne Organisation de l'unité africaine (OUA), a exprimé sa satisfaction sur l'esprit positif qui a entouré la réunion, surtout en ce qui concerne les relations de travail entre l'UA et le JEM. Il a réaffirmé que le rôle de l'UA par le biais des négociations de paix sur le Darfour était d'"assister les parties soudanaises dans leurs efforts visant à conclure un accord afin de mettre fin à la souffrance du peuple du Darfour". M. Salim s'est aussi déclaré prêt à "continuer à travailler étroitement avec le JEM et toutes les parties concernées du Darfour dans le renouvellement du processus politique dirigé par les envoyés spéciaux de l'UA et de l'ONU, afin d'apporter une paix complète et durable au Darfour".

- - -

Signautre d'une convention de partenariat entre le Maroc et le FNUAP

RABAT -- Une convention de partenariat a été signée, mercredi à Rabat, entre le ministère marocain de la Santé et le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP) pour la période 2007-2011, visant l'amélioration de la santé des femmes et des jeunes. Cette nouvelle convention concernera deux nouvelles régions marocaines -- Meknès Tafilalt et Gharb Chrarda Bni Hssen)-- en plus de celles ayant bénéficié du programme 2002-2006, à savoir Marrakech Tensift Al-Haouz et Tadla Azilal. Le plan d'action 2007-2011, qui nécessitera la mobilisation d'une enveloppe budgétaire globale de 6,26 millions de dollars, s'articule autour de trois principaux dommaines: l'appui à la décentralisation et à la gouvernance régionale, la prise en charge intégrée de la santé de la femme, des adolescents et des jeunes et la participation et santé communautaire.

- - -

Côte d'Ivoire : le désarmement des ex-combattants à partir du 30 juin (ministre)

ABIDJAN -- Le ministre ivoirien de la Défense, Michel N'Guessan Amani, a annoncé que le désarmement des ex-combattants entrera dans sa phase active fin juin, rapporte mercredi la presse locale. "Le désarmement est un processus dont la fin n'est pas encore donnée pour le moment. Mais au moins, nous sommes convaincus que le 30 juin (...), il y aura un événement majeur qui sera annoncé par le Premier ministre (Guillaume Soro)", a dit le ministre suite à une séance de travail avec M. Soro. Selon M. Amani, le désarmement se fera avec l'accord et le consentement des deux forces ex-belligérantes, à savoir les Forces de défense et de sécurité (FDS, loyalistes) et les Forces armées des Forces nouvelles (FAFN, ex-rébellion). Ces dernières contrôlent le nord du pays suite à un coup d'Etat raté contre le président Laurent Gbagbo en septembre 2002. Ce désarmement, ainsi que l'identification des populations, constituent les deux principaux dossiers dans le processus de paix ivoirien, qui doit conduire aux élections, plusieurs reprises repoussées et prévues début 2008 par l'accord de Ouagadougou signé début mars par MM. Gbagbo et Soro.

- - -

Le Zimbabwe devient le premier pays africain à être certifié ISO pour son système de collecte de sang

HARARE -- Le National Blood Service Zimbabwe (NBSZ), service zimbabwéen chargé de la collecte et de la distribution de sang, a été certifié ISO 9001-2000 mercredi et est devenu la première organisation du genre à recevoir une telle marque de distinction en Afrique. Dans un discours lu en son nom lors de la cérémonie de remise de la distinction, le ministre zimbabwéen de la Santé et de l'Enfance, David Parirenyatwa, a déclaré que le NBSZ était entré dans l'histoire en Afrique en ayant été reconnu internationalement pour distribuer du sang de qualité. Il a indiqué que l'organisation était également la première à avoir été reconnue en 1994 comme centre de collaboration de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour la transfusion sanguine. Ces succès, a-t-il ajouté, montrent l'amélioration du système de santé du pays. S'exprimant lors de la même cérémonie, l'officiel de l'OMS Sam Omar a déclaré que l'organisation onusienne continuerait à soutenir les programmes nationaux durables et sûrs de sang afin d'assurer la distribution de sang de bonne qualité.

- - -

Côte d'Ivoire : ouverture d'un atelier sur la viabilisation des projets de reconstruction post-crise

ABIDJAN -- Plus de 200 experts de diverses structures étatiques, d'organismes nationaux et internationaux sont réunis mercredi à Abidjan dans le cadre d'un atelier sur la viabilisation des projets de reconstruction de la Côte d'Ivoire après la crise. L'atelier, qui s'achève jeudi, va plancher sur la problématique de la viabilité et de l'efficacité des projets initiés par le gouvernement ivoirien dans son programme de reconstruction. Il part du constat que les projets sont très peu financés et peu viables et que, dans bien des cas, le circuit de la dépense publique constitue un autre handicap majeur tout comme les capacités managériales des acteurs chargés de la mise en oeuvre des projets. Quatre thèmes majeurs, l'identification des projets, le cadre institutionnel et management des projets, l'exécution des projets et leur suivi-évaluation seront examinés dans des commissions techniques. La Banque mondiale, le PNUD, le FNUAP, l'OMS, l'ONUDI, la BAD et la coopération japonaise participent aux travaux organisés par les ministères ivoiriens de l'Economie et du Plan.

- - -

Congo-B : création d'un site Internet destiné aux élèves

BRAZZAVILLE -- Le ministère congolais de l'Enseignement primaire, secondaire et de l'alphabétisation a créé récemment un site Internet destiné aux élèves congolais: www.congo-site.net/ execo, a rapporté mercredi la presse locale. Ce site Internet permettra notamment aux élèves congolais d'accéder directement à leurs résultats aux examens d'Etat. Il facilitera également les relations à distance entre le ministère et les élèves. Le site contiendra de nombreuses informations utiles aux élèves, telles que certaines données stratégiques, les calendriers des épreuves, les communiqués officiels du ministère, ou la publication des notes de services. Par ailleurs, ce site Internet encouragera les élèves à faire une utilisation régulière des technologies de l'information et de la communication. La saisie des notes de chaque candidat par les services de la Direction des examens et concours (DEC) du ministère susmentionné assurera la fiabilité des informations contenues sur le site, et réduira par ailleurs tout risque de fraude.

- - -

Sénégal/législatives : le vote est régulier et transparent, selon les observateurs internationaux

DAKAR -- Le président du Collectif des observateurs internationaux et indépendants, Tankano Mathias, a déclaré mardi à Dakar que les élections législatives se sont déroulées "de manière régulière et transparente'', a rapporté l'Agence de presse sénégalaise (APS). M. Mathias, qui s'exprimait lors d'un point de presse, a indiqué que 50 observateurs ont été déployés dans six départements du Sénégal : Dakar, Thiès, Mbour, Fatick, Kaolack, et Saint-Louis. Il a été constaté le respect, en général, des heures d'ouverture des bureaux de vote, malgré quelques retards de 10 minutes à une heure, voire deux heures de temps dans certains lieux de vote. Par ailleurs, les heures de clôture des bureaux de vote ont été également "scrupuleusement respectées'', sauf quelques rares exceptions, a-t-il indiqué avant de confirmer la présence effective dans les bureaux de vote des membres de la Commission électorale nationale autonome (CENA) et la disponibilité du matériel électoral.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page