Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Youssou en Super étoile à Vienne!

par Bacary Goudiaby 13 Juillet 2014, 04:07 Héritages d'Afrik Medias d'Afrik et de la Diaspora

Youssou en Super étoile à Vienne!

A l'occasion du Festival de Jazz connu sous l'appellation "Jazz à Vienne" qui s'est achevé ce samedi, l'idole du Mbalax sénégalais a démontrer son talent, sa maitrise, la pureté de sa voix et sa générosité qu'il poursuit depuis plusieurs années à l'occasion de son passage à Vienne où il a été programmé pour la "Soirée Afrique".
You, nous amené dans un voyage en ces heures de début de vacances rendant nostalgiques de certains compatriotes qui ont malheureusement perdu le contact "Téranguesque" depuis qu'ils ont eu le fameux sésame leur permettant un séjour au pays de D'artagnan et autres cadets de je ne sais quelle cour...
Revenons à notre merveilleuse soirée dont l'heure tardive du "couper" n'a pas eu raison de la détermination de "Sama Gamou", "Birima" ou encore "Souvenirs".
Replongeant dans ses classiques, déjà réactualisés via les influences de ses rencontres et de la pop internationale, (blues, reggae, musiques, cubaines ou khawaré...), Youssou NDOUR a su comme à sn habitude habillé méticuleusement des sonorités boisées ou métalliques plus antiques.
On peut penser ce qu'on l'on veut de l'homme, mais Youssou a encore une fois prouvé qu'il est reste le plus charismatique des artistes d'Afrique noire. En tout cas notre Ministre Conseiller auprès de son Excellence Macky SALL, qui a éviter sa rencontre avec la presse a su trouver une fenêtre dans son agenda pour faire résonner sa voix unique dans les travées du théâtre antique de Vienne.
Mais avant la prestation du Roi du Mbalax, Fatoumata DIAWARA et Roberto FONSECA dans un duo inédit nous ont emporté dans leur interrogation en musique sur leurs origines et leurs territoires communs empruntés chacun dans sa tradition, le fruit de leur rencontre mélodieuse.
Que dire de l’inoxydable Taj Mahal, icône du blues qui a confirmé sa maîtrise de la vingtaine d'instruments, (pardon du peu Maestro). Il nous a aussi permis de découvrir le griot malien Toumani DIABATE qui en artiste engagé martèle sans cesse le message de paix pour son Mali natal. Sa maîtrise du Ngoni lui a valu d'être invité sur scène par Youssou NDOUR pour improviser un duo dont seuls les griots d'Afrique ont le secret.

Youssou en Super étoile à Vienne!

commentaires

Haut de page