Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Juste pour Sa dignité d’Homme!

par Bacary Goudiaby 19 Juin 2011, 23:30 Medias d'Afrik et de la Diaspora

PICT0015.JPGQuatre ans que Mamadou Sané, ancien «Enfant de troupe» et ancien salarié de FedEx se bat pour réintégrer l’entreprise et retrouver son travail. Donc une partie de sa dignité.

 

Novembre 2007, le syndicaliste est renvoyé de la FedEx après s’être interrogé sur la non évolution de sa carrière alors que d’autres collègues blancs connaissaient une «progression hiérarchique normale». Depuis plusieurs questions restent sans réponse. Ainsi, Mamadou Sané ne comprend toujours pas les raisons pour lesquelles il n’a toujours pas retrouvé sa place au sein de l’entreprise malgré l’annulation de son licenciement par le tribunal administratif de Cergy-Pontoise. Bénéficiant du soutien de plusieurs de ses ex collègues au début de son combat, Mamadou, l’ancien syndicaliste, voit son comité de soutien se démobiliser progressivement par crainte des représailles. Pire, certains de ses anciens collègues se lancent dans la diffamation. Encore un autre combat gagné devant la justice.

Mamadou Sané continue son combat tout seul contre cette forteresse dont les gérants ne semblent aucunement vouloir entamer un dialogue afin de trouver une solution à cette crise malgré les différentes décisions de justice. Pendant ce temps, celui qui affirme que: «Depuis presque cinq ans ma vie est devenue un cauchemar. Mon ménage n’y a pas résisté. Je vis actuellement dans un hôtel de la banlieue nord de Paris et je vis du RSA», tente de se reconstruire et d’améliorer son quotidien en vendant au marché hebdomadaire de Sarcelles. D’ailleurs c’est là où nous l’avons rencontré pendant que nous interrogions les habitants sur l’affaire qui concerne leur ancien maire et la femme de chambre du Sofitel à New-York.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

SANE Mamadou 20/06/2011 19:36



Le préfet Philippe CLAYMAN est parti fouiné dans ma vie et s'est permis d'inventer des preuves lui permettant de me refuser la délivrance de mon badge. Ce qui permet à FEDEX de refuser pour
l'instant de me payer mes salaires car, ils ont conditionné le paiement de mes salaires à l'obtention du badge. Du coup ils veulent rejeter la responsabilité au préfet, ce qui n'était pas
surprenant pour tous les salariés de fedex car, Fedex avait déjà dit son intention de me faire le coup du Badge. Puisqu'ils n'ont jamais eu ce genre de coup de revers car, tous les salariés
qu'ils ont licenciés n'ont jamais été réintégrés. Ils préfèrent mettre de l'argent et ne pas réintégrer.



Haut de page