Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Comores: L'île maudite

par Akodien 4 Décembre 2007, 13:06 Nouvelles du jour

Le-Colonnel-Bacar.jpgLe Comité de suivi des sanctions contre les autorités illégales d'Anjouan s'est déclaré, lundi, "profondément préoccupé" par la répression et les nombreuses violations des droits de l'Homme commises dans l'île ces derniers jours.

Qualifiant le pouvoir en place dans l'île autonome d'Anjouan de "régime illégal du colonel Mohamed Bacar", le bureau de liaison de l'Union africaine aux Comores invite ce dernier "à se conformer aux décisions du Conseil de paix et de sécurité de l'organisation panafricaine sur la tenue d'élections libres et transparentes".

Le Comité de suivi de l'UA dénonce, par ailleurs, les arrestations et exactions commises par des éléments de la Gendarmerie anjouanaise contre de nombreuses personnes, dont la plupart seraient dans un état grave.

Le Conseil de paix et de sécurité de l'Union africaine avait pris à l'encontre des autorités d'Anjouan des mesures leur interdisant notamment de voyager et gelant leurs avoirs bancaires pour les contraindre à organiser l'élection du président de l'île à l'instar des îles de Mohéli et de la Grande-Comore où cette élection a eu lieu en mai dernier.

Refusant de se soumettre au décret du président de l'Union des Comores reportant d'une semaine la tenue de cette élection à Anjouan pour des raisons d'insécurité, le colonel Mohamed Bacar s'est fait élire à plus de 98%, ses quatre adversaires ayant refusé de cautionner "la mascarade qu'il avait préparée pour leur jouer une farce".

Sa réélection à la tête de l'île, unanimement condamnée par la communauté internationale, son pouvoir est, depuis, qualifié d'illégal et lui-même de rebelle par l'Union africaine.

commentaires

Haut de page