Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le condom féminin protège le couple

par Akodien 25 Septembre 2007, 13:53 Medias d'Afrik et de la Diaspora

 

Malgré tant d'années de recherche de moyens efficaces et définitifs pour le combattre, le VIH/SIDA demeure coriace et présent, ravageant des populations entières partout sur la planète. Ce fait est d'autant plus d'actualité en Afrique subsaharienne, partie du globe supportant, encore à ce jour, la plus grande partie du fardeau de l'épidémie mondiale. En effet, à l'heure où vous lisez ce texte, deux tiers (63%) de tous les adultes et enfants vivant avec le VIH sur la planète se trouvent dans cette partie du monde. Fait encourageant : on observe toutefois une baisse des taux nationaux de prévalence du VIH dans certains secteurs du continent. À titre d'exemple, le nombre d'adultes infectés est bien moindre en Afrique de l'Ouest que dans les autres régions de l'Afrique subsaharienne.

 
 

Parmi les moyens de lutte utilisés dans cette région du globe, le préservatif féminin occupe une place importante. En effet, en réplique à l'inefficacité de la promotion du préservatif masculin, en partie mise en échec en raison des difficultés rencontrées par plusieurs femmes à obtenir le port de «la capote» par leur conjoint, le préservatif féminin a été promu. Selon les spécialistes en intervention du secteur VIH/SIDA au Burkina Faso, le condom féminin, aussi couramment appelé fémidom, offre les avantages d'être épais et difficilement endommageable. De plus, étant davantage lubrifié que le condom masculin et pouvant être porté 8 heures avant l'acte sexuel, on fait, au Pays des Hommes Intègres, la promotion du fémidom en affirmant qu'il représente un outil conçu pour donner à la femme plus de liberté face à la prise en charge de sa propre sexualité. Ainsi, lorsque l'homme refuse le port de son condom pour quelques raisons que se soit, la femme peut porter le sien.

 
 

Au dos de chaque sachet de condom féminin, on peut lire le monde d'emploi illustré par des dessins qui montrent clairement ce qu'il faut faire à chaque étape. Il a été reconnu par la communauté scientifique internationale que le condom féminin joue pratiquement les mêmes rôles et offre le même niveau de protection contre les maladies transmissibles sexuellement (MTS) que son confrère masculin. Le fémidom coûte actuellement 100 francs CFA (soit environ 0,26$ canadien) partout en Afrique de l'Ouest, alors que son équivalent masculin est vendu pour 25 francs CFA de moins (soit environ 0.17$ canadien) sur le même territoire. Une différence infime à nos yeux mais non négligeable pour les peuples les plus pauvres de la planète...

 
 

commentaires

Fiso 30/09/2007 21:22

C'est bien de faire ce billet, car c'est en effet un des seuls moyens pour les femmes de se protéger sans l'aval de leurs partenaires. Et pour l'avoir essayé, le préservatif féminin est très pratique, quoique pas très apprécié par les hommes. On finit par se demander si ce n'est pas de la mauvaise volonté ... ;)

Haut de page